RN 4 – Route coupée par la montée des eaux

La pluie qui est tombée sans discontinuité a engendré des crues. Ainsi, la route a été temporairement coupée en deux endroits sur l’axe reliant Mahajanga à la capitale.

 

 

La circulation sur la Route nationale n°4 est de nouveau perturbée avec l’arrivée de la saison des pluies. Cet axe reliant Mahajanga à la capitale a été temporairement coupé, hier matin pendant quatre heures à Ambondromamy,  15 km après le pont du Kamoro. Une montée des eaux a submergé la chaussée, à partir d’avant-hier. Les automobilistes ont dû prendre leur mal en patience en attendant que l’eau se retire. En fait, le radier entouré de rizières a été envahi par les eaux. La longue attente a entraîné, à coup sûr, du retard pour les usagers de cette route nationale.

 

« En tout cas, c’est la première fois que cette perturbation a lieu, ce qui signifie que les averses ont été violentes en amont », a fait observer un habitant des environs d’Ambondromamy.

 

Traversée à risque

Mais, certains automobilistes ont pris des risques en traversant quand même le passage dangereux à cause d’un courant assez fort. Occasion pour les riverains, en particulier les jeunes gens, de profiter pour gagner un peu d’argent.

De fait, il faut pousser la voiture pour traverser le radier, le moteur éteint sinon le système d’allumage se retrouverait complètement noyé. Ces hommes de « bonne volonté » demandent jusqu’à 50 000 ariary pour faire passer une voiture 4×4, dans une eau profonde de 50 à 70 cm. Si vous savez marchander, les pousseurs vous font payer 40 000 ariary pour la traversée de deux ou trois voitures. D’autres automobilistes, sur la nationale n°6, ont préféré rebrousser chemin jusqu’à Mampikony pour plus de sûreté et de sécurité, plutôt que d’attendre un retrait aléatoire des eaux. D’autant plus qu’hier vers 13 h, deux longues files de véhicules de toutes sortes attendaient de part et d’autre du radier.

 

Par ailleurs, un accident s’est produit lundi soir à 5 km après le pont du Kamoro en allant vers Antananarivo. Un camion semi-remorque est sorti de la route et s’est retrouvé dans le ravin, à l’entrée d’une petite passerelle.

La prudence est de mise sur cette nationale surtout durant cette période des pluies.

 

Source: http://www.lexpressmada.com/ ; 20.01.2016

Kommentar schreiben

Kommentare: 0